Enfin une gare digne de Nantes !

Valérie Oppelt et François de Rugy, députés de Nantes, ont salué l’ouverture au public, ce vendredi 20 novembre, de la nouvelle gare SNCF de Nantes.

Après avoir été plusieurs fois repoussée, cette ouverture célèbre trois ans de travaux, commencés fin 2017.

Grâce à ce projet, consécutif à celui de l’esplanade du jardin des Plantes, c’est le visage d’un quartier entier qui change : la gare devient un espace de vie ouvert, très bien desservi et pourvu de plusieurs commerces, avec la proximité du jardin des Plantes qui s’offre aux voyageurs.

Une amélioration sensible pour le confort et les circulations des voyageurs – qui étaient victimes de la saturation de la gare-, comme pour la vie quotidienne des habitants des quartiers du Jardin des Plantes et de Malakoff-Pré Gauchet.

La réussite du projet nantais est illustrée notamment par sa mezzanine, prouesse architecturale imaginée par l’architecte Rudy Ricciotti. Posée à 10 mètres au-dessus des rails, elle va offrir aux passants un point de vue inédit sur de grands monuments de la ville : Château des Ducs de Bretagne, Lieu Unique, Tour Bretagne…

Les conditions sont désormais réunies pour accueillir, avec une qualité de confort améliorée, un nombre croissant de voyageurs.

Le développement du trafic ferroviaire, tant pour les déplacements du quotidien que pour les liaisons moyennes et longues distances, est au cœur de la stratégie mise en œuvre par l’Etat, qui s’est notamment traduite par le vote, il y a quelques mois, de la loi d’orientation sur les mobilités et de la réforme de la SNCF.

Ce grand projet, de près de 120 millions d’euros, est aussi le résultat du partenariat réussi des différents financeurs (État, SNCF, Région, Département, Métropole). Grâce à une part de financement de l’Union Européenne, la nouvelle gare de Nantes démontre aussi l’influence concrète de l’Europe sur la vie quotidienne des Français.

Avec la réalisation de ce beau projet, Nantes conforte ainsi son statut de grande ville française et européenne.

« L’ambition de répondre à l’enjeu démographique dans une ville belle et agréable pour ses habitants doit rester au cœur de notre travail en temps qu’élus de Nantes, comme le développement et la modernisation des liaisons ferroviaires sont au cœur des choix que nous portons au Parlement » , estiment les deux parlementaires.

A la descente du train qui le ramenait de Paris à Nantes, François de Rugy a découvert le nouvel équipement ce vendredi, accompagné du directeur du site et dans le respect des règles sanitaires.